Maitena Aguer, Championne de France du Keirin

Crédit photo : Patrick Van Heghe

Les championnats de France FFC sur piste ont eu lieu au vélodrome de Toulon Provence Méditérannée à Hyères du 11 au 18 août. A cette occasion élites et jeunes espoirs français du cyclisme sur piste se sont côtoyés durant une semaine.
Pour la 2ème année consécutive, Maitena Aguer a été sélectionnée en équipe régionale de la Nouvelle Aquitaine. Auteure d’une très belle saison sur piste (Championne départementale et régionale 2017 et 2018, Championne interrégionale du Keirin 2017 et 2018, de la vitesse 2018 et 1ère de l’omnium interrégionale de Bourges), la jeune urtoise avait légitimement des ambitions sur ces championnats.
« J’aime particulièrement les épreuves de sprints (vitesse, 500m et Keirin) mais comme je fais aussi de la route, je me défends sur les épreuves d’endurance. Je suis arrivée très motivée. Grâce au Comité régional, que je remercie pour leur confiance, j’ai fait quelques manches de coupe de France qui m’ont permise d’évaluer mon niveau. J’ai débuté avec une 9ème place sur la poursuite à 2’’ du podium. J’ai pris conscience à ce moment que j’avais les moyens de faire des résultats. Ensuite j’ai enchainé avec 3 places de 4ème (500m, élimination et vitesse). J’ai commencé à douter mais mon entourage et mon entraîneur m’ont soutenu pour ne pas que je baisse les bras », déclara Maitena.
Après avoir raté l’épreuve du scratch, Maitena a su se remobiliser, ce qui dénote déjà une grande maturité à ce niveau. Elle s’est mise en confiance en remportant sa qualification du keirin.
« Lors de la finale, j’étais en tête derrière le derny. A deux tours de la fin lorsqu’il s’est écarté, je suis restée devant. Dès que je sentais qu’une fille me remontait, j’accélérais, j’avais vraiment de bonnes jambes. En fait, j’ai repoussé toutes les attaques en imposant un rythme soutenu et personne n’a pu me passer », nous a précisé Maitena.
Physiquement, Maitena a prouvé qu’elle avait du potentiel. Ses performances ne surprennent pas son entraîneur, Christophe Dizy. « C’est lors d’un stage club, il y a 3 ans que j’ai décelé chez Maitena des qualités que personne ne soupçonnait. Nous avons travaillé sur la route car son 1er essai sur la piste s’est traduit par une chute spectaculaire. Malgré tout, j’ai réussi à la motiver il y a deux ans et nous avons débuté les compétitions sur le vélordome de Anoëta en Espagne. Elle a toujours progressé. Je pense que le déclic a eu lieu à Bourges cette année lors de l’omnium. Elle m’a étonné sur un 500m puis sur sa maitrise lors des épreuves d’endurance. Elle a compris qu’elle était capable de faire quelque chose de bien au niveau national».
Maitena est timide et réservée mais sur le vélo et surtout sur la piste, elle sait aller au bout d’elle-même. Licenciée au club depuis ses débuts, en 2013, elle a aussi remportée des titres départementaux et régionaux sur route. Elle a aussi fait 2ème lors d’une manche de la coupe d’Espagne cadette l’an dernier.  Ce titre va certainement pousser Maitena à viser plus haut car dès l’an prochain elle sera junior avec de nouveaux objectifs.
« Je suis vraiement fière de ce titre. Il récompense aussi les personnes qui me soutiennent. Je pense bien sur à mes parents qui font beaucoup de sacrifices pour que je puisse pratiquer mon sport mais aussi à tous les éducateurs et bénévoles de Urt Vélo 64 qui m’encadrent depuis que j’ai commencé. Sans eux, je n’en serais pas là et je les remercie sincèrement. Je n’oublie pas mon entraineur, Christophe, qui me pousse à me surpasser et qui m’a tout appris sur la piste. Il est exigeant et perfectionniste. Grâce à lui, j’ai beaucoup progressé »,  ajouta Maitena.
Avec ce titre, Urt Vélo 64 remporte son 9ème maillot (ndlr : 8 titres ont été remportés en cyclisme handisport avec 3 sur piste et 5 sur route) tricolore mais surtout son 1er chez les valides en FFC.

Crédits Photos : Photo Vigot / Olivia Nieto

Championnat Bi-départemental (40-64) sur piste à Aire-sur-l’Adour : Deux titres et deux podiums pour Urt vélo 64

Avec 10 coureurs urtois engagés en minimes, cadets et féminines, notre club a démontré son potentiel à mobiliser les jeunes et à leur permettre de pratiquer la piste (discipline chère à l'entraîneur du club, Christophe). 

Cadets : Noah et Théo étaient au départ. Tous les deux en situation de handicap, ils ont réussi à rivaliser sur les 4 épreuves proposées voire même prendre des accessits. Théo est en constante progression. Il a tenu le peloton se permettant même de faire des places. Noah s’est distingué sur le tour chronométré (3ème), le scratch et l’addition de points (2ème) terminant ainsi à la 3ème place du championnat. 

Féminines : Amandine a progressé, il n’y a pas de doute. Elle termine chaque épreuve dans le peloton sur les talons des garçons. Dans sa catégorie, elle prend la 2ème place du championnat. De son côté, Maitena a joué les premiers rôles avec les garçons, mettant à profit son expérience et sa puissance. 5ème du classement cadet, elle remporte aussi le titre de championne départementale. 

Minimes : Fort de 5 minimes, notre club a fait sensation. Tous étaient de grands débutants car ils ont découvert la piste quelques jours avant lors du stage club. Malgré leur appréhension, Maxens, Gabriel et Tom ont montré de belles choses et surtout l’envie de rééditer ce genre d’effort. Arno lui aussi novice a fait parler sa force ce qui lui a permis de rentrer dans les 10 premiers (9ème). Enfin, Mathieu, très en forme en ce moment (ndlr : Il a terminé second à Lons dimanche dernier) a abandonné ses craintes au vestiaire laissant son explosivité s’exprimer sur la piste. Vainqueur du tour chronométré, du scratch, il a ensuite géré sa confortable avance avec beaucoup de maîtrise alors que lui aussi découvrait les compétitions sur piste. Il signe ainsi sa 1ère victoire de la saison et son 1er titre de sa jeune carrière. 

« C’est une grande satisfaction pour nos éducateurs. Nous sortons d’une semaine de stage éprouvante pendant laquelle nous avons travaillé sans relâche. Je pensais que nos coureurs allaient payer leurs efforts de la semaine mais il n’en a rien été. Ils ont puisé au plus profond d’eux mêmes. Ils nous ont comblé et ils nous motivent à continuer à nous dévouer pour notre association. Un grand coup de chapeau aux bénévoles qui ont encadré nos jeunes que ce soit aujourd’hui ou tout au long de la semaine de stage » nous confia Christophe, l'entraîneur.

Retrouvez l'ensemble des photos sur notre page Facebook.

 

Ouverture de la saison route pour l'équipe Urtoise

C'était la reprise le week-end dernier (dimanche 11 mars) pour l'ensemble de l'équipe urtoise sous ses nouvelles couleurs. Nos licenciés étaient engagés sur diverses épreuves et nous revenons sur ce dimanche riche en événements. 

                BAYONNE : Maitena 1ère féminine, Aurélien 10ème ! 
L'ouverture de la saison pour la plupart des jeunes urtois était programmée à Bayonne. Pas de compétition officielle pour l'école de vélo cette année mais juste un prologue. Malgré tout, quatre jeunes (Camille, Lucie, Paul-Émile et Sarah) sont venus découvrir les joies des courses cyclistes en dépit d'un vent violent.
Du côté des minimes, Gabriel et Tom ont pu mesurer le chemin qui leur reste à parcourir. Mal placés dès le départ, ils ont lâché prise dès le deuxième tour. Certaines appréhensions devront être travaillées car ils ont largement le potentiel de faire mieux.
Enfin la satisfaction de la journée vient des cadets avec quatre engagés dont deux du Pôle Espoir de Paracyclisme. Maitena termine première féminine. Contente de son résultat, elle a avoué avoir souffert du vent et être déçue de ne pas avoir résisté plus longtemps aux attaques des garçons qui ont eu raison d'elle. Théo a suivi le peloton jusqu' à une dizaine de tours de l'arrivée. Noah et Aurélien, quant à eux, ont toujours été aux avants-postes. Aurélien a participé à une échappée durant plusieurs tours. L'arrivée s'est faite au sprint et Aurélien prend la 10ème place. Noah, victime d'un bris de chaine à trois tours de l'arrivée, n'a pu participer au final.

                PAU : Première course UFOLEP pour Adrien et Peio. 
Adrien et Peio étaient au départ de la course Paloise en UFOLEP. La course est partie très rapidement sans vraiment baisser d'intensité. Nos deux cyclistes ont essayé de s'échapper deux fois, dès le troisième tours en contre avec un autre coureur pour Peio et Adrien a attendu le dernier tour pour partir en chasse mais ils ont toujours été repris. Ils ont terminé dans le peloton. Félicitations à eux !

                CHARNIZAY : Alexis s'aguerrit. 
Alexis, en situation de handicap, participait à une course 3ème catégorie FFC à Charnizay. Il a souvent été à l'attaque et bien placé pour ne pas prendre de bordure mais la bonne échappée de 15 coureurs s'est formée sans lui. Il finit dans le peloton à la trentième place.

                ARDÈCHE : Dorian malchanceux 
Il y a des week-ends où rien ne va. Engagé sur la 2ème manche de la Coupe de France DN3 avec l'Entente 64, Dorian a été omniprésent tout au long de la course. Aux avants postes du peloton dès les premiers kilomètres, il est resté vigilant sur un circuit usant et sélectif. Victime d'une crevaison au km 35, il est parvenu à reprendre sa place dans le peloton. A la suite d'une relance, il sort seul en contre (km80) pour un raid de 20 km qui n'aboutira pas. Alors que le peloton se dirigeait vers l'arrivée pour l'explication finale, Dorian a été victime d'une 2ème de crevaison. Une de trop pour le pensionnaire du Pôle Espoir de Paracyclisme qui s'est tout de même rassuré avant les championnats du monde de Paracyclisme sur piste qui arrivent à grands pas.

Retrouvez l'ensemble des photos de la course de Bayonne sur notre page Facebook.