Début de saison pour l'école de vélo et les cadets à Bayonne

Il fallait être courageux pour sortir de sa couette et aller faire une course de vélo par ce temps. Mis à part un mini rayon de soleil qui a pointé son nez lors des courses "écoles de vélo", c'est plutôt une météo dantesque qui a accompagné les jeunes valeureux durant tout l'après-midi. Vent parfois en rafales, pluie et fraicheur ont été les ingrédients d'un début de saison qui va en aguerrir plus d'un.

Ecole de vélo - La parité à Urt avec 3 filles (nos "3 elles" avec Léa, Louna et Lucie) et 3 garçons (Baptiste, Gabriel et Sébastien). Après un bon départ, Léa a préservé son avantage qui lui a permis de prendre la première place en pupille fille suivie de Louna (2ème) et Lucie (4ème). La maniabilité n'a pas fait évoluer le classement. Chez les garçons, belle course de Gabriel (14ème) qui a réussi à rester dans le peloton. Sébastien (16ème) arrive pas très loin, tandis que Baptiste accroche la 29ème place.

Cadets - Sous une pluie diluvienne, les organismes ont souffert à l'image de Théo qui a jeté l'éponge peu après la mi-course frigorifié, Peio quant à lui, s'est battu jusqu'au bout. Du côté des filles, il n'a pas manqué grand chose à Maïtena pour tenir les roues des garçons mais le manque d'expérience a eu raison d'elle (2ème place en féminine). Amande (3ème de sa catégorie) a terminé avec courage et ténacité.

Un grand coup de chapeau aux organisateurs de l'Aviron Bayonnais et surtout aux signaleurs qui sont restés toute la journée sous une pluie battante... On aime le vélo mais des fois, on préfèrait rester à la maison... Bravo les gars ! 

Retrouvez l'ensemble des photos sur notre page Facebook.

Championnat d'hiver du Keirin - Maïtena Aguer, championne interrégionale !

Les urtois continuent leur apprentissage en découvrant les différentes épreuves proposées sur la piste. Après l'omnium il y a quinze jours, nos jeunes coureurs sont venus sur le vélodrome de Bordeaux-Lac afin de s'imprégner du Keirin avec la possibilité de décrocher le titre interrégional d'hiver. Amandine Cauet et Maïtena Aguer en cadette, Théo Rocton en cadet, étaient inscrits sur ces championnats. Rappelons que nos 3 pistards n'ont jamais côtoyé d'engin motorisé sur la piste et qu'ils ont découvert les règles du keirin le matin même !

Maïtena s'impose en cadette. La jeune urtoise n'en finit pas de nous surprendre. En effet, après des débuts sur piste en décembre dernier, Maïtena ne cesse de progresser et de marquer les esprits. C'est avec beaucoup d'autorité qu'elle remporte sa série devant des garçons plus aguerris faisant parler sa puissance et son tempérament d'attaquante. La finale a été plus compliquée bien sûr par rapport à l'adversité puisqu'elle réunissait les 6 meilleurs mais surtout à cause d'une appréhension compréhensible qui disparaitra au fur et à mesure que Maïtena prendra confiance en elle et en ses capacités. 

Amandine monte sur le podium. De plus en plus à l'aise sur le bois, Amandine a tenté de faire jeu égal avec les garçons, pas facile mais sa ténacité et son punch lui ont permis de s'imposer de justesse face à une autre fille et ainsi prendre la 3ème place derrière son équipière et la charentaise, Julie Le Castrec. Ce podium récompense une jeune fille méritante et volontaire.

Théo se perfectionne. Le pensionnaire de l'Académie Nationale Handisport de Paracyclisme prend les courses comme elles viennent avec l'objectif d'emmagasiner un maximum d'expérience avant de pouvoir se confronter à d'autres paracyclistes atteints du même handicap que lui (ndlr : Théo pédale avec une jambe en raison d'une agénésie fémorale). Ce n'est donc pas les résultats qui nous intéressent mais sa capacité à gérer les épreuves techniquement et sur ce point nous sommes sur le bon chemin !

Prochains rendez-vous : Championnats d'hiver de la vitesse le 11 février à Bordeaux-Lac, championnats d'Aquitaine sur piste les 19 et 26 avril à Bordeaux-Lac

Crédit photos : Maximilien Venisse Photographie