Urt Vélo 64 est apparu dans le peloton des jeunes il y a à peine 5 ans. Aussi notre génération "école de vélo" commence seulement à pointer son nez chez les minimes et cadets. Comme nos coureurs, nos éducateurs avaient hâte de commencer la saison afin de faire un premier constat du travail hivernal. 10 urtois, répartis chez les minimes, cadets et séniors, étaient engagés à Tarnos sous un soleil radieux (enfin) pour participer à cette organisation sans faille (merci aux organisateurs).

Minimes : Même si la chute sans gravité de Mathieu Dupé pour sa première course a noirci un peu le tableau, Tom Munier qui débutait aussi à ce niveau a réussi à tenir le peloton. Ce résultat va le rassurer pour la suite de la saison. Amandine Cauet quant à elle, a mesuré le chemin parcouru cet hiver en rivalisant avec les garçons. Dommage qu'elle n'ait pas pu mieux négocier le sprint... 

Cadets : En privilégiant logiquement ses études, Florine Lubiatto a fait de son mieux mais elle a au moins le mérite de vouloir poursuivre. Peio Doyhamboure n'a pas été récompensé de sa perspicacité mais il ne doit pas se décourager. Théo Rocton a résisté les 3/4 de la course dans le peloton. Une belle performance qui est conforme aux progrès réalisés par le jeune pensionnaire de l'Académie Nationale Handisport de Paracyclisme. Zacharie Ball termine dans le peloton ce qui est un bon résultat quand on connait ses difficultés à s'entrainer. Aurélien Dupé et Maïtena Aguer ont été les plus actifs du club avec quelques tentatives d'échappées. Ils ont concrétisé leur bonne prestation en prenant respectivement la 14ème et la 16ème place au sprint. Maïtena (cadette 1ère année) termine seconde féminine à quelques mètres d'une junior.

Séniors : Après une course espoir la veille où Dorian Foulon a retrouvé quelques sensations sur un circuit exigeant, il a choisi de venir à Tarnos pour continuer sa préparation (il a été arrêté de toutes activités pendant deux mois suite à sa fracture à la malléole et il a repris les entrainements sur route il y a seulement 1 mois !). Malgré quelques escarmouches, c’est un peloton groupé qui s’est présenté sur la ligne. Même si la puissance n’est pas encore au rendez-vous, les automatismes n’ont pas disparu ce qui a permis à Dorian de prendre la 2ème place. 

Urt Vélo 64 se distingue par son côté hétérogène (féminines et jeunes mixés aux handis) mais aussi par son nombre de coureurs en constante augmentation. Ses résultats sont aussi une récompense pour les éducateurs qui encadrent nos jeunes tout au long de l’année.